Service national universel, pour une dynamique globale

20 ans après la décision de Jacques Chirac de suspendre le service militaire, Emmanuel Macron et son gouvernement travaillent sur la forme que prendra un nouveau service national. Les conclusions du groupe de travail désigné par le Président de la République devraient être connues fin avril / début mai.

VERS LE HAUT, le think tank dédié aux jeunes et à l’éducation, analyse et formule des propositions pour inscrire le service national universel dans un véritable parcours de l’engagement tout au long de la vie.

“Le service national ne doit pas devenir un gadget ! Ce ne peut pas être une expérience ponctuelle ! Il doit devenir une expérience qui concerne tous les citoyens français (pas seulement les jeunes) tout au long de leur vie”
Marc Vannesson, délégué général de VERS LE HAUT

Le service national exercé par les jeunes de 16 à 25 ans doit comporter un “avant” et un “après”. L’enjeu de ce projet est de renforcer les occasions de “servir ensemble”, tout au long de la vie. Quelques mois d’engagement ponctuels ne suffiront pas à élaborer un parcours de l’engagement continu.

Les 5 étapes pour un parcours de l’engagement :

  1. Une école de l’engagement
  2. Un sas commun pour tous les jeunes
  3. Un service national proposé aux 16-25 ans
  4. Une réserve tout au long de la vie
  5. Une mobilisation volontaire des retraités
Télécharger la note Service national universel, pour une dynamique globale

Contact presse : Sixte-Anne Rousselot – 06 33 31 14 91

Article précédent Rapport Borloo : “Vivre ensemble, vivre en grand la République, pour une réconciliation nationale”
Article suivant Service national universel : les recommandations du groupe de travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouvrage

Ouvrage
Fermé