20 Minutes : pourquoi Jean-Michel Blanquer est-il tombé de son piédestal ?

Dans un article portant sur le ministre Jean-Michel Blanquer et son projet de loi pour une école de la confiance, le journal 20 Minutes sollicite l’avis de Verslehaut pour brosser le portrait du Ministre de l’éducation Nationale et de la Jeunesse confronté à une baisse de sa cote de popularité.

Marc Vannesson, délégué général de Verslehaut, explique notamment que le ministre voulant aller vite et obtenir des résultats pendant le quinquennat, le rythme des transformations qu’il initie est trop soutenu pour que le terrain puisse suivre sereinement. Les acteurs de l’éducation sont donc sous pression. Il ajoute que, cependant, la contestation de son action n’est pas généralisée et que la réforme du lycée continue d’avancer. L’histoire a, en outre, démontré qu’un ministre de l’Éducation peut commencer à s’inquiéter quand les jeunes descendent dans la rue. Or pour l’instant, depuis le début du quinquennat la mobilisation des jeunes demeure limitée.

Consulter l’article sur le site du journal 20 minutes


POUR ALLER PLUS LOIN :

La note de décryptage de VersLeHaut sur le projet de loi Blanquer “Pour une école de la confiance”

Article précédent Le choix des nouvelles spécialités au lycée à tendance à reprendre les codes des anciennes filières
Article suivant Pour une meilleure “qualité affective, éducative et sociale de l’accueil du jeune enfant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermé