La semaine dernière a été lancé le « Corps européen de solidarité », dispositif qui offre « aux jeunes de 18 à 30 ans de nouvelles opportunités d’engagement dans leur pays ou à l’étranger », aussi bien dans le domaine de l’inclusion, que dans ceux de l’éducation, de la protection de l’environnement, de la culture, du sport….

Son but : « répondre au fort désir d’engagement des jeunes » et leur offrir en même temps l’opportunité de développer leurs compétences. L’engagement peut relever du volontariat ou d’un contrat de travail.

Pour 2018-2020, un budget de 375,6 M€ est prévu « afin de rendre possible la participation de 100 000 jeunes européens ». Les projets ont une durée de deux à douze mois et seront menés de manière générale dans les États membres de l’Union européenne. La Commission européenne a d’ores et déjà proposé de poursuivre le dispositif jusqu’en 2027.

Un appel à propositions est ouvert aux organismes publics et privés et aux groupes de jeunes.


POUR ALLER PLUS LOIN : Consulter le site du Portail européen de la Jeunesse