A l’occasion de la publication de son nouveau rapport,

VersLeHaut le think tank dédié aux jeunes et à l’éducation 

vous invite à sa soirée d’échanges !

 

Et si le soutien au couple devenait une politique publique ?

Prévenir les ruptures conjugales pour protéger les enfants

En France, 380 000 enfants sont touchés chaque année par la rupture du couple de leurs parents. Douloureux pour les adultes, ces conflits parentaux ne sont pas sans impact pour les enfants : risques de difficultés scolaires, de fragilisations sociales, de violences intrafamiliales… La monoparentalité est ainsi l’une des premières causes de la pauvreté des enfants. Nos politiques publiques font souvent abstraction de ces questions parce qu’elles relèvent de la sphère privée.

Pourtant, elles ont des conséquences sociales lourdes. Relèvent-elles de la fatalité ? Peut-on prévenir ces ruptures et limiter leur impact négatif sur l’enfant et ses parents ? Peut-on renforcer l’implication des pères avant la naissance et dans les premiers mois pour consolider les familles ? D’autres pays intègrent des dispositifs de soutien à la conjugalité dans leur stratégie de lutte contre la pauvreté. Pourquoi pas la France ?

  • Présentation d’une étude d’impact inédite en France sur le conseil conjugal, réalisée par Familya avec le cabinet de conseil Haatch
  • Des témoignages d’acteurs de terrain et d’experts sur des dispositifs d’innovation sociale : soutien conjugal et centres parentaux, en présence notamment de :

-Sophie Bertrand, vice-présidente du Conseil Général du Cher

-Julien Damon, sociologue et ancien directeur des études de la CNAF;

-Catherine Joliveau, éducatrice et adjointe dans un centre parental du département du Nord

-Vincent Mazauric, directeur général de la CNAF

-Jean-Luc Tournier, psychothérapeute

-Frédéric Van der Borght, psychologue et directeur du projet Aire de Famille

-Thierry Veyron La Croix, conseiller conjugal, médiateur familial et fondateur de Familya

📅 Lundi 29 mars de 18h30 à 20h15

📍à suivre sur Zoom 

Je m’inscris