Il n’y pas si longtemps, parler de responsabilité environnementale des entreprises faisait sourire. Pourtant, sous la pression des activistes qui ont su mobiliser l’opinion publique et faire évoluer lentement le cadre juridique national et international, les entreprises se sont astreintes à des évolutions, en vue de diminuer leurs émissions de gaz à effets de serre, leurs atteintes à la biodiversité…

Progressivement, le fait de respecter l’environnement est même devenu un argument à destination des consommateurs, et parfois un moyen d’attirer des investisseurs. On est encore très loin du compte : l’urgence écologique impose une transformation profonde de notre système économique, bien au-delà de petits ajustements à la marge. Mais les consciences s’éveillent.

Après l’environnement, les entreprises prendront-elles demain également conscience de leur impact sur l’éducation ?

L’enjeu du lien éducation/entreprise ne se résume pas à la formation. A travers leur production, mais aussi comme employeur, annonceur, mécène, les entreprises ont un impact décisif sur les jeunes générations.

Bien sûr, il existe de nombreuses actions portées par les entreprises dans le champ éducatif, mais elles sont peu mesurées et mal valorisées. Il manque une vision stratégique de l’entreprise comme acteur clé de l’éducation.

 

Télécharger le Manifeste pour la responsabilité éducative des entreprises – juillet 2019


Marc Vannesson, délégué général de VERS LE HAUT présente “La responsabilité éducative des entreprises” à l’Usine Extraordinaire en novembre 2018.