Return to site

Plus d'enfants pauvres ?

Emmanuel Macron lance une concertation

· enfance,pauvreté,plan de lutte,président

Le 17 octobre, lors de la 30e journée du refus de la misère, le Président, a lancé une concertation en vue d'élaborer un plan de lutte contre la pauvreté des enfants, avec des acteurs associatifs et des experts. VERS LE HAUT participait à ce déjeuner de travail. La concertation devrait aboutir d'ici le début de l'année prochaine.

Le Président de la République appelle à mettre l'accent sur une politique préventive d'investissement social, pour éviter le déterminisme social qui conduit les enfants pauvres à rester pauvres en grandissant.

Dans cette démarche qui doit reposer sur l'éducation, VERS LE HAUT a plaidé pour introduire un important volet "soutien à la parentalité". Si les familles pauvres sont celles qui font face aux défis les plus lourds en matière éducative, elles ne doivent pas être considérées comme un problème... mais comme le début de la solution !

VERS LE HAUT a soumis 3 propositions à la concertation :

1/ faire du soutien à la parentalité un pilier de la politique familiale et impliquer les parents dans toutes les actions éducatives.

2/ expérimenter le soutien à la conjugalité pour prévenir la monoparentalité, principal facteur de pauvreté après le chômage. C'est ce que font d'autres pays avec des résultats intéressants.

3/ donner une constitution éducative à la France, présentant les fondamentaux de nos politiques éducatives. Ce serait un acte politique fort, mobilisant toute la société, au-delà des clivages et des alternances politiques. Nous avons besoin d'une mobilisation générale en faveur de l'éducation !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly