Return to site

La Garantie Jeunes peine à remplir les objectifs fixés par l'UE pour l'emploi des jeunes

· Garantie Jeunes,Union Européenne
Bilan mitigé pour la Garantie pour la Jeunesse : le taux de chômage chez les jeunes de l’Union Européenne s’élève encore à 18.8% en juin 2016.
La Garantie pour la Jeunesse est une recommandation de l’Union Européenne prise en 2013 pour veiller à ce que tous les jeunes européens âgés de moins de 25 ans puissent bénéficier d’un emploi ou d’un stage dans les quatre mois qui suivent la perte de leur premier emploi ou la fin de leurs études. Bien que 6,4 milliards d’euros aient été affectés à ce programme sur la période 2014-2020, aucun pays européen ne réussit aujourd'hui à tenir cet engagement.
 
Pour parvenir à cet objectif, le gouvernement français avait mis en place en 2013, la Garantie Jeunes pour les 16-26 ans éloignés du marché du travail. Il s’agit d’un contrat d’engagement d’un an entre un jeune et une mission locale. Celle-ci est chargée d’aider le jeune à construire son parcours professionnel à travers une formation intensive et collective. En contrepartie, la mission locale lui verse une aide pouvant aller jusqu'à 472€.
Si la Garantie Jeunes est efficace pour les jeunes pas ou peu diplômés (titulaire d’un bac professionnel ou technologique), elle ne parvient pas à insérer les jeunes NEETS. Les missions locales estiment ne pas avoir les moyens humains et financiers suffisant pour les aider. Cependant, même pour ceux qui arrivent à trouver un emploi à l’issue de la formation, leur situation reste précaire puisqu'ils décrochent tous uniquement des CDD ou des missions d'intérim.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly