Return to site

États Généraux de l’Éducation : lettre ouverte au Président de la République

· états généraux,Education,Grenelle

Monsieur le Président,

Vous avez été élu à la Présidence de la République en mettant notamment l’éducation au rang de vos priorités. Nous saluons cet engagement. Nous avons la conviction que l’éducation est la meilleure réponse durable aux grands défis sociaux, économiques et culturels de la France. Comme vous l’affirmiez pendant votre campagne, « seule l’éducation pourra garantir la cohésion sociale et la prospérité de la France ».

L’éducation n’est pas que l’affaire des familles ou de l’école. C’est l’affaire de tous. Le défi majeur d’éduquer les jeunes de notre pays dépasse le cadre scolaire et rend indispensable une mobilisation générale de toute la société française en faveur de sa jeunesse.

Nous sommes conscients de la crise éducative qui fragilise notre pays : le chômage record des jeunes, la montée des inégalités et du déterminisme social, les violences et tensions identitaires croissantes… Autant d’enjeux auxquels vous devrez faire face.

Des initiatives positives se développent partout en France, dans les familles, les écoles, les associations, les communes, les mouvements de jeunesse, les entreprises... Pourtant, des blocages persistent et, malgré les bonnes volontés, les réponses ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Il y a urgence à agir ! Il est temps de sortir des carcans idéologiques et des blocages institutionnels pour relancer ensemble un pacte éducatif associant largement les forces vives de notre pays.

Venant de tous horizons, nous n’avons aucun parti pris politique. Mais une même volonté nous rassemble, celle d’offrir aux jeunes générations toutes les chances de réussir.

Nous vous demandons avec force d’organiser aussitôt que possible des États Généraux de l’Éducation, sur le modèle du Grenelle de l’Environnement de 2007.

A travers ces États Généraux de l’Éducation, l’enjeu n’est pas d’apporter une réponse unique à tous les défis éducatifs –il n’y en a pas- mais de poser le cadre qui permettra aux familles, aux enseignants, aux éducateurs, aux pouvoirs publics, aux acteurs associatifs et aux entreprises de se mobiliser efficacement sur le terrain auprès des jeunes.

Il faut une approche globale, capable de mobiliser largement. Tous les acteurs de l’éducation doivent être associés à cette démarche.

Alors, aurez-vous l’audace de lancer ces Etats Généraux de l’Education ?

Nous y sommes prêts !

Les 30 organisations qui soutiennent l’Appel aux Etats Généraux de l’Education

Apprentis d'Auteuil, L’Armée du Salut, Associations familiales catholiques, Associations familiales protestantes, Bayard, Cercle Ecole et Société, Coexister, Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie, Collège des Bernardins, Enquête, Entreprendre pour Apprendre, Fédération des écoles de la transition éducative, Fédération nationale des Ecoles de production, Fondation Entreprise Réussite Scolaire, Fondation Potentiels et Talents, Institut Télémaque, Maisons Don Bosco, Parents Professeurs Ensemble, Printemps de l'éducation, Savoir-Etre à l’Ecole, Scouts et Guides de France, Scouts musulmans de France, Secours Catholique, SOS Village d'Enfants, Sport dans la Ville, Syndical Général des Lycéens, UNAF (Union Nationale des Assocations Familiales), UNCLLAJ (Union Nationale des Comités Locaux pour le Logement Autonome des Jeunes),UnisCité,100 000 entrepreneurs.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly